Cabas voyageur

11-cabas-graphique

En voyage, j’aime flâner sur les marchés. De mes voyages, j’aime rapporter des ustensiles de cuisine, des coupons de tissus ou de la petite mercerie. Mon « cabas voyageur », c’est la rencontre entre la Thaïlande (tissus et pompons ronds) et l’Algérie (pompons longs).

Il m’aura fallu deux ans pour tailler mes précieux coupons rapportés de Thaïlande ! 2 ans à les contempler les imaginer en grand cabas multi-usages et à chercher le patron idéal. Atteinte du syndrôme « oulalala! j’adore ce tissu mais je n’ose pas le couper – ça serait dommage de le gâcher! », j’avais commencé par un projet ne nécessitant qu’un petit morceau du coupon : mon clutch Alger-Chiang Mai.

Pour ce cabas, j’ai utilisé le patron Olivia chez Histoires de filles et y ai apporté quelques modifications (plus ou moins volontaires). J’ai remplacé les élastiques des poches latérales par des boutons pressions. La poche plaquée sur le devant a disparu. Après plusieurs lectures de la marche à suivre, je n’ai pas compris si les mesures indiquées comprenaient ou non les marges de coutures – dans le doute, je les ai rajoutées – me voilà avec un cabas XXL! Je n’ai pas monté la fermeture éclair mais l’ai remplacée par 2 aimants. La poche intérieure est une improvisation totale, pour économiser mon précieux tissu thaïlandais! Dans la doublure, j’ai cousu une boucle en cordon: idéale pour y accrocher mon trousseau de clés (ça évite les recherches archéologiques!). Enfin, les anses sont en sangle (une sangle noire cousue sur une plus large de couleur écrue) et j’ai ajouté quelques pompons de couleurs (qui a dit « encore des pompons???? ») pour la touche déco!

tissus: marché de Chiang Mai (Thaïlande), sangles 2,5 et 4cm chez Rico
patron: Sac Olivia, Histoires de filles


What I love most about travelling is to stroll on local markets. I love to bring back kitchen utensils, fabrics or haberdashery from my travels. To make my new tote bag, I used fabrics from Thailand and pompoms from Algeria.

It took 2 years until I dared cutting my Thai fabrics ! 2 years – contemplating imaging  a large tote bag out of them and looking for the right sewing pattern. I had started with a smaller project to try out my new fabrics – my Alger-Chiang Mai clutch.

I chose the Olivia pattern by Histoires de filles and slightly hacked it (more or less deliberately…).As I didn’t like the elasticated side pockets, I replaced the elastics by snap fasteners. I also left out the front pocket. Even after reading the explanations, I couldn’t understand wether the seam allowance was included or not in the pattern – so I added it and ended up with a very very large tote bag! I left out the upper zipper and replaced it by 2 magnetic buttons. In order to save my Thai fabric, I improvised an other type of inside pocket. I added a little cord hook to the lining so I can hang my keys and it avoids having to turn the bag upside down to find them! The handles are made out of straps and I added a touch of colour with bright pompoms (I know! I can’t stop myself from puttig pompoms everywhere!)!

fabrics: from a market in Chiang Mai (Thailand), straps from Rico
pattern: Sac Olivia, Histoires de filles

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s